[Test] The Walking Dead – Episode 1 : A New Day

Ne vous méprenez pas en arrivant sur ce nouvel article : le nouveau tome de Kirkman et Adlard n’est pas encore sorti en France. Par contre, le premier épisode du jeu – plus ou moins tiré du comic – développé par Telltale Games est enfin disponible sur le PSN.

Fan des comic books, il semblait difficile de passer à côté du premier épisode du jeu vidéo The Walking Dead. Une démo plus tard et l’envie d’en savoir plus sur cette préquelle au comic, retour sur le dernier point’n click en date sur PS3.

Ne cliquez pas sur la suite pour éviter les spoilers (comic books et jeu).

Oubliez tout de suite Rick Grimes, Carl et toute la bande habituelle car peu d’entre-eux sont présents dans l’épisode « A New Day ». Vous y incarnez Lee Everett, professeur d’université, inculpé pour le meurtre de l’amant de sa femme, un sénateur de Géorgie. En pleine discussion avec le policier qui le conduit droit vers la prison, le véhicule heurte un piéton un peu spécial.

Votre aventure dans un nouveau monde peut commencer. Comme indiqué plus haut, il s’agit d’une histoire parallèle à la saga des comic books. L’éditeur parle même de préquelle mais c’est plus à proprement parler l’histoire d’autres survivants, sauf à ce que les prochains épisodes nous rapprochent de la trame originelle. D’ailleurs, on perçoit déjà des liens puisqu’on rencontrera dans cet épisode des personnages de la bande-dessinée (Glenn, Hershel).

Dernier mot important sur l’histoire : vous y croisez rapidement une petite fille, Clementine, livrée à elle-même et sur laquelle vous allez devoir garder un oeil bienveillant et quasi paternel. Et ce, même si Lee refuse de se reconnaitre ce rôle. Les deux destins vont être liés un peu à l’instar de Rick et Carl dans le comic book.

Pour le reste, le gameplay est celui d’un point’n click classique. Les déplacements du personnage principal sont limités au décor dans lequel il se situe et on a tôt fait de heurter des murs invisibles. Ajoutez à ça quelques items à trouver pour débloquer les puzzles (ouvrir une porte fermée à clé, délivrer une personne assaillie par les zombies sans attirer l’attention de ces derniers). Enfin quelques actions contextuelles sont à réaliser dans le timing imparti avec votre proche environnement (dont les combats avec les zombies).

Point supplémentaire de gameplay : il vous faudra répondre rapidement à certaines questions, le jeu pouvant être directement influencé par vos choix. Ainsi, si vous décidez de mentir à une question, la suivante pourra vous mettre en porte-à-faux vis à vis de certains personnages. D’ailleurs, à la fin de cet épisode, vos réponses seront décortiquées pour établir certaines statistiques (loyauté, mensonge, vos choix par rapport à ceux des autres joueurs, …). Pour l’instant, pas beaucoup de répercussions sur le jeu mais il y a fort à parier que ça risque de changer dans les épisodes à venir.

Sur le plan graphique, c’est une franche réussite. L’aspect crayonné renvoie directement aux comic books et demeurent dans l’esprit du trait de Charlie Adlard et/ou de Tony Moore. Pour le lecteur assidu de la saga, c’est un plus indéniable puisqu’on a la sensation d’être un acteur du comic book. Pour ceux qui découvriraient The Walking Dead avec le jeu de Telltale Games, le trait reste séduisant.

Concernant les points négatifs, il faut noter quelques ralentissements dans l’animation de certaines séquences. C’est d’autant plus étonnant que la PS3 ne semble pas poussée dans ses derniers retranchements. Autre bémol, le défaut de challenge. On ne rencontre pas de très grosses difficultés et ce premier épisode à 4,99€ l’unité (il existe un Season Pass pour les 5 épisodes à 20€ mais la démo ne permettait pas de se faire un vrai avis sur le jeu) est vite retourné. On peut certes se relancer dans l’aventure pour essayer d’autres choix/alternatives de jeu mais ne comptez pas plus de 2~3 heures pour finir « A New Day ».

Derniers points négatifs. Le jeu est clairement réservé à un public averti : sang, cranes écrabouillés, zombies éviscérés sont monnaie courante. Autre point fâcheux pour certains : le jeu est complètement en anglais avec sous-titres possibles mais eux aussi en anglais. Ce n’est pas rédhibitoire pour le jeu mais une compréhension correcte de la langue de Shakespeare est bienvenue pour les questions, surtout celles qui sont limitées dans le temps.

Au final, cet épisode aura suffi à me séduire. Certes, en tant que fanboy lecteur de la saga de Kirkman, il ne fallait pas grand chose. L’accent est plus mis sur l’histoire que sur l’action mais très objectivement, le jeu est une réussite et est respectueux de l’univers de The Walking Dead. La construction scénaristique donne envie de continuer encore l’aventure aux côtés de Lee comme on a envie d’acheter le nouveau tome du comic book pour suivre les aventures de Rick Grimmes. Le prochain épisode sera surement l’occasion de passer à la caisse pour le Season Pass.

Les plus :

  • un point’n click respectueux de l’univers du comic book.
  • l’aspect crayonné plutôt bien senti.
  • un premier épisode haletant et novateur dans l’histoire qui donne envie d’enchainer sur les suivants.

Les moins :

  • une durée de vie plutôt courte et un challenge peu relevé.
  • quelques ralentissements dans l’animation.
  • réservé à un public averti.
Publicités

À propos de JackmLantern

https://jevisdhauts.wordpress.com/

Publié le 8 mai 2012, dans Test, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Fan de comics comme toi, tu viens de me donner envie de m’y essayer !

    • Ah ! Je suis ravi de t’avoir convaincu 😀
      Franchement même si le jeu est relativement simple (et ne devrait pas trop te résister), l’ambiance est franchement au rendez-vous et est très proche des comic books. Après et c’est vraiment un bémol sérieux, il faut avoir un minimum de compréhension de l’anglais, voire un peu plus pour bien appréhender le jeu.

  2. je viens de finir justement le tome 15, comme d’hab un régal, mais pour ce jeu je vais plutôt attendre/espérer une sortie boite une fois tous les episodes sortis, en tout cas dans l’esprit il a l’air vraiment bien bon

    • Je préfèrerais autant un jeu en boite mais là, l’envie était trop pressante. Et je ne suis pas déçu. Reste à voir ce que vont les prochains épisodes. J’aimerais bien croiser la bande de Rick 😉

  1. Pingback: [Test] The Wolf Among Us – Episode 1 : Faith | Je Vis Des Hauts | Retrogaming, chiptunes, PS3, Bluray, Séries, ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :