[Test] Uncharted Golden Abyss

Avec un peu de retard du à des heures de jeu, voici enfin le test d’Uncharted Golden Abyss sur PS Vita.

La nouvelle console portable à peine sortie, SCE et Sony Bend décident de frapper fort pour le line-up de démarrage avec une saga qu’il n’est plus utile de présenter. Mais Nathan Drake peut-il vivre ses aventures avec la même maestria graphique et le même plaisir ludique sur un écran de 12,75 cm de diagonale que sur un full LED de 102 cm ? Simple portage ou vraie démonstration de l’étendue des capacités de la Vita ? Retour en images sur un exercice a priori impossible sur le papier.

Au préalable, la Vita le permettant, toutes les captures d’écran sont de votre serviteur et ont été prises In Game et c’est pas forcément un exercice facile (oui, je sais, presser les boutons « PS » et « start » simultanément n’est pas bien compliqué. Par contre, faire des captures intéressantes est un poil plus ardu).

Bref, revenons au jeu. Golden Abyss s’insère dans la saga entre Drake’s Fortune et Among Thieves. On accompagne Nathan Drake et Marisa Chase dans leur recherche d’une mystérieuse citée d’or créée par les « 7 pères », des évêques espagnols créateurs d’une pseudo-secte chrétienne imaginaire au temps des conquistadors. L’aventure est entrecoupée par les interventions du chef militaire local, bien décidé à accaparer ledit trésor et Dante qui n’hésite pas à vous trahir quand le vent doit tourner en sa faveur. Rien de bien original mais c’est une période qui parle aux trentenaires dont je suis, qui ont suivi les aventures d’Esteban, Zia et de Tao. Pour les autres, ça ressemblait à ça.

Entrons dans le vif du sujet et ne tournons pas autour du pot : Golden Abyss est une véritable claque visuelle. Certes, c’est un peu aliasé mais arriver à un tel niveau graphique en début de vie du support n’augure que du bon pour la suite quand les développeurs vont maitriser la Vita. Le level design est très propre et extrêmement détaillé. On est bien plus proche d’un graphisme PS3 que du graphisme de la PS2 et les modélisations des personnages, par exemple, n’ont pas à rougir des jeux actuels sur console de salon.

Sur le plan du gameplay, on pouvait craindre avec les surfaces tactiles et le gyroscope à exploiter coute que coute que les développeurs nous fassent un jeu démonstration. Mais Sony Bend a eu l’intelligence d’intégrer gameplay traditionnel au stick et boutons et gameplay tactile pour faire de Golden Abyss une vraie expérience de jeu d’aventure. Parlons en tout de suite pour les évacuer, certaines phases sont assez gadget : le grimper de corde par des frottements verticaux sur la surface tactile arrière de la console, faire grimper Drake en lui faisant suivre les prises après les avoir « tracées » avec votre doigt sur l’écran tactile. Phases vite oubliées.

Concentrons nous plutôt sur les bonnes utilisations de la Vita dans ce jeu. Entre autres puzzles habituels, la nouvelle égérie de Sony nous invite à nous immerger encore plus dans l’aventure. On va ainsi nettoyer des objets trouvés, décalquer des inscriptions sur des feuilles en frottant l’écran tactile, on feuillette son livret d’aventure en glissant son doigt sur l’écran comme si l’on tournait une page, on passe sa Vita devant une source de lumière vive pour révéler un message écrit à l’encre sympathique. Ce sont évidemment des astuces assez facilement réalisables avec ce support mais elles sont diablement efficaces et l’aventure prend vraiment une dimension supplémentaire.

Idem pour le gyroscope qui, même s’il demeure perfectible pour la visée avec les armes, vous aidera à vous sortir de rapides dans lesquels vous n’avez  eu d’autre choix que de vous jeter. Ajoutez à ça un menu contextuel qui apparait à droite de votre écran, à bon escient, et vous éviterez d’appuyer sur un bouton start décidément bien petit pour des doigts d’adulte. Une fois de plus, les mots efficace et immersif résument à eux seul ces phases de jeu.

Pour le reste et ce sera le point négatif me concernant, c’est que pour les joueurs habituels de la saga, il n’y a pas beaucoup de surprises. On est quasiment en terrain conquis et il est difficile de ne pas deviner ce qui va vous attendre au bout du couloir. On saute de plateforme en plateforme, on débusque des trésors à droite, à gauche (et je vous conseille d’être attentif lors des vidéos entre deux phases de jeu), on résout des puzzles, on échappe à des chutes mortelles, on planque derrière une barrière pour tenter un étranglement en fourbe ou dézinguer à tout va quand on est débusqué… Le B.A-BA du Nathan Drake.

Qu’on ne se méprenne pas pour autant : au risque de me répéter, Uncharted Golden Abyss est une véritable prouesse vidéoludique et graphique en début de vie d’une console. Réaliser un Uncharted de cette qualité est encore plus impressionnant sachant comment la PS3 est poussée dans ses retranchements pour Among Thieves et Drake’s Deception et comment cet opus est proche de ses illustres prédécesseurs.

C’est bien simple : si vous êtes l’heureux possesseur d’une PS Vita, ce jeu est tout simplement indispensable pour tout amoureux d’aventure !

Les plus :

  • une claque graphique qui regorge de détails.
  • une utilisation intelligente et immersive des fonctionnalités de la Vita.
  • un vrai Uncharted et non un portage !

Les moins :

  • pas de grande surprise pour les joueurs rompus à la saga
  • peu d’environnements de jeu hormis la jungle et les ruines.
  • où est le livret de jeu papier ?
Publicités

À propos de JackmLantern

https://jevisdhauts.wordpress.com/

Publié le 6 mars 2012, dans Test, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. le jeu semble vraiment très bon, tout le monde semble conquis mais c’est pour l’instant le seul jeu qui me fait envie, à la limite wipeout même si je suis une quiche sur cette licence..les petits plus pour résoudre les énigmes genre passer la console sous la lumière ect ect je trouve ca sympa mais bon pour l’instant pas d’achat en vue pour moi

    • Je comprends. 😉

      J’avoue que je ne sais pas vers quel nouveau jeu je vais aller ensuite. Peut être Everybody’s Golf. Mais pour l’instant, on va essayer de bien approfondir Golden Abyss

  2. C’est un jeu que j’aimerai beaucoup faire en tant que fan de la licence, mais acheter une Vita rien que pour ça n’est pas raisonnable. En plus je suis pas trop portables, j’ai bien vu ma Ds et ma Psp prendre la poussière des mois durant…
    C’est néanmoins un très bon jeu, et si je peux t’en conseillé un autre, àa sera Gravity Rush…

  3. Un jeu que j’ai beaucoup apprécié également, donc le gameplay fait un peu office de demo technique effectivement. Par contre j’ai trouvé le scénar assez nulos par rapport aux opus de salon. Il manque un petit quelque chose à ce Uncharted, le charme de ses ainés peut-être ?

    • J’ai bien aimé le background pseudo historique, basé sur l’époque des conquistadors. Après, j’attends de voir le prochain arriver. Vu la qualité globale du titre, je pense qu’on peut s’attendre à du lourd pour la suite 😉

  1. Pingback: [Test] Motorstorm RC « Je Vis Des Hauts | Retrogaming, chiptunes, PS3, Bluray, Séries, …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :