[Test] Starfox 64 3DS

La 3DS commence – enfin – à étoffer sa ludothèque.

En attendant des jeux développés spécifiquement pour le support, Nintendo a décidé de remettre au gout 3D du jour les hits du passé.

Après Ocarina of Time avec un portage tout à fait réussi, c’est au tour de Starfox 64 ou Lylat Wars de se voir adapté sur 3DS.

Le synopsis est connu de tous et Wikipédia l’écrit mieux que moi. Andross, savant fou maléfique extradé sur la lointaine planète Venom, est en passe de dominer le système solaire de Lylat et de soumettre la planète Corneria à ses noirs desseins. Le Général Pepper fait alors appel à l’équipe des mercenaires de Star Fox, dirigée par Fox McCloud, fils de James McCloud, ancien chef de la Star Fox, tué par un ancien membre de l’équipe, Pigma Dengar. Classique.

Portage oblige, on est en terrain conquis ou presque. Exit les vibrations du rumble pack (rappelez-vous l’appendice que l’on intégrait en-dessous du pad N64), bonjour le gyroscope… ou pas. Le jeu laisse le choix de désactiver le gadget de la 3DS, à mon sens peu convaincant sur ce type de jeu. D’autant plus, si vous activez la 3D : si vous n’êtes plus en face des écrans, attention le décrochage optique et la nécessité de se réadapter à la 3D dès le mouvement terminé.

Pour le reste, le jeu est très beau et l’on sent bien l’amélioration graphique prodiguée par Q-Games. Fini le sacro-saint brouillard de la Nintendo 64. La 3D apporte un plus indéniable et l’effet de profondeur est parfois saisissant. Reste à ne pas utiliser le gyroscope. Ou avoir l’estomac bien accroché.

Quant à la bande son, légèrement remasterisée pour l’occasion, rien à dire si ce n’est qu’elle est efficace.

Pour ce qui est du gameplay, on vous propose de jouer à la sauce N64 ou de façon intuitive. Entendez par là, une inversion des boutons de shoot/bombe et aérofrein/accélérateur. Rien de bien transcendant.

Le cheminement est celui que l’on connait. Arrivé sur la planète choisie, vous aurez à coeur de renvoyer les acolytes d’Andross dans leurs pénates ou ad patres (c’est selon), sauver les tricards qui vous suivent vos compagnons de lutte et annihiler le taulier du coin. Tout en récoltant les bonus inscrits sur votre plan de vol qui vous permettront de renforcer votre  barre de vie et votre attirail de guerre et/ou de scorer.

Je ne l’ai pas testé mais il est possible de jouer jusqu’à 4 avec un seul jeu mais pas de online au programme.

Au final, je reste mitigé au sortir de ce test. Ravi de ce portage réussi sur une franchise que j’apprécie particulièrement et sur un type de jeu de moins en moins présent dans l’univers JV actuel, les shmups old-school (je ne parle évidemment pas des manic shooters qui sortent en pagaille sur 360).

Un peu déçu quand même du manque d’originalité proposé par cette version. Ajouté à cela que le challenge n’est par forcément au rendez-vous (on ne peut vraiment pas dire qu’on soit dans du die and retry) et vous comprendrez mon sentiment.

Pour autant, je ne regrette pas mon achat mais j’aurais apprécié un peu plus de nouveautés. A vous de voir.

Les plus :

  • un portage réussi tant sur le plan audio que graphique
  • jouer à plusieurs avec une seule cartouche
  • do a barrel roll !

Les moins :

  • peu de nouveautés
  • un challenge peu relevé
  • gyroscope et 3D ne font pas bon ménage
Publicités

À propos de JackmLantern

https://jevisdhauts.wordpress.com/

Publié le 20 septembre 2011, dans Test, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :